Batch cooking : l’art de préparer ses plats à l’avance

Pour cette rentrée 2017, j’ai décidé de me commencer à faire un Bullet Journal, si vous ne connaissez toujours pas : Google est votre ami. Du coup, je tente d’avoir de nouvelles habitudes, de mieux m’organiser afin d’éviter de m’éparpiller et de perdre du temps. Bien évidemment, une partie de ce Bullet Journal concerne l’alimentation. J’y note mes suivi perso (moins de sucre, moins de gras, etc…) et j’ai voulu intégrer une nouvelle pratique que j’ai vu depuis un petit moment. En parcourant le net je suis tombée un bon nombre de fois sur des vidéos Youtube, des articles de blog ou encore des épingles Pinterest traitant de ce sujet : le Batch Cooking ! Mais qu’est-ce que c’est ?


 

Cuisiner une seule fois pour toute la semaine

En théorie

Cette méthode peut paraître un peu folle quand on l’observe de cette façon mais elle s’avère être très efficace. Se mettre en cuisine toute une après-midi pour confectionner les repas de toute une semaine. Très pratique quand notre rythme de vie est très chargé, cela permet d’éviter de filer manger des dans fast food les soirs où vous n’avez pas l’envie de cuisiner ou pas trop le temps.

En pratique

Attention, on respecte toujours les conditions d’hygiène et de conservation des aliments. Les plats à base de produits laitiers ou œufs ne doivent pas se conserver pendant plus de 2 ou 3 jours après les avoir conçu. L’objectif est de se servir d’un ingrédient pour plusieurs plats.
Exemple :
1. Faire cuire à la vapeur vos légumes
2. Faire cuire/mijoter  vos viandes
3. Faire cuire vos céréales, légumineuses 
4. Assembler ces divers éléments dans des plats différents

Le mieux est de se servir de petites applis utiles, comme celles présentées dans mon précédent article : Frigo Magic, renseigner vos ingrédients et trouvez plusieurs plats qui pourraient être réalisés avec.

 


 

Prévoir des plats pour les futurs moments chargés

En théorie

Entendu sur une vidéo de Patricia B, elle conseille de cuisiner plusieurs plats pour les congeler et les sortir au moment où elle n’aura vraiment pas du tout le temps de cuisiner. Dans son cas, il s’agit de l’arrivé d’un enfant, cette période étant très fatigante et chargée, elle n’aura plus qu’à sortir un plat qu’elle a cuisiné du congélateur et de le faire cuire au four.

En pratique

Cette méthode est très pratique car le jour où on décide de cuisiner tel ou tel plat, on en fait deux fois (ou trois fois ou quatre fois) plus et on congèle le « surplus ». Pour trouver des idées de plats qui peuvent se faire « facilement » et se congeler, allez faire un tour sur mon Pinterest, je suis en train de constituer un tableau avec tous les plats à réaliser. La plupart du temps, il nous manque juste les idées. Il y a des fois où je ne sais pas quoi faire à manger, je passe du temps à chercher et après il est trop tard pour réaliser tel ou tel plat, c’est dommage. Si vous avez des légumes de saison qui se prêtent à la congélation, n’hésitez pas à les couper et les congeler pour pouvoir en bénéficier dans un moment de l’année où ce n’est pas la saison.

Exemple: cette année j’ai plein de courgettes dans mon potager. J’ai décidé de les couper en morceaux et de les placer en sacs congélation. Je pourrais les ressortir d’ici 2/3 mois pour l’automne. Plutôt que de jeter ou de manger 10000 courgettes sur une courte période, je préfère en garder pour d’autres moments.


 

Planifiez

Avant d’aller faire les courses, décidez avec votre conjoint(e) et éventuellement vos enfants, des plats que vous allez réaliser pour la semaine (au moins du lundi au vendredi), notez tout et faites les courses uniquement en fonction de ces repas.

Les avantages :

  • Economies : vous n’achèterez que ce que vous avez besoin et donc pas « aléatoirement » donc pas de choses « inutiles »
  • Gaspillage : si vous achetez que les aliments que vous allez cuisiner, il n’y en aura pas d’autres qui vont traîner dans le réfrigérateur pendant des semaines pour rien et pourrir
  • Moins de contrainte : si vous planifiez au moins vos repas pour la semaine, vous serez plus libre les soirs en semaine pour faire d’autres activités, et éviter ainsi de passer 1 heure à réfléchir sur quel plat vous allez faire et de le réaliser

J’espère que cet article vous sera utile et que vous arriverez à mettre en place au moins quelques éléments ou quelques astuces pour vous simplifier la vie. Si vous avez des informations à ajouter ou d’autres astuces à ce sujet, n’hésitez pas à les mettre en commentaire pour que les autres lecteurs puissent en avoir connaissance.

 

Les images de cet article proviennent de pexels.com et ont été modifiés par moi-même.

PLAISIRS GOURMANDS

One Reply to “Batch cooking : l’art de préparer ses plats à l’avance”

  1. C’est un réel avantage de fonctionner comme ça, je pensais justement le faire à la rentrée. 😀 ! J’ai acheter un livre avec des recettes pour « étudiants » des plats à faire pas cher en gros. Ca m’a donner pleins d’idées ;).
    Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top
%d blogueurs aiment cette page :